photo polystirama site internet 4

Le Polystirama (Cies La Vache bleue et la Roulotte Ruche)

 Spectacle et résidence de présence artistique sur le territoire en lien avec le spectacle l’Ambassade.

 

A quelques semaines de la venue de la Reine de Polystirènie sur le territoire, voici venu l’ambassadeur de Polystirènie, fraîchement débarqué de son île pour prendre contact avec les autochtones et renouer le contact avec la civilisation…

Un séjour protocolaire en quelque sorte, l’occasion pour l’éminent représentant du royaume de Polystirènie de prendre contact avec la population locale – associations, habitants, lieux emblématiques – et de mieux connaître leurs us et coutumes, forcément surprenants et curieux, pour les habitants d’une île coupée depuis plus de soixante ans de tout contact avec la civilisation…

L’occasion également, au travers d’une résidence artistique atypique, de confronter les regards et les points de vue au cours d’une résidence qui navigue entre le vrai et le faux, le vraisemblable et l’imposture.

photo polystirama site internet 1 

Car la venue de l’ambassadeur, au cours d’une durée donnée (une semaine en moyenne…) est l’occasion, avec les habitants rencontrés, de se poser ensemble quelques questions qui seront autant de fils rouges de la résidence : comment nous définssons nous aux yeux des autres ? Quel est le regard de l’étranger sur ce que nous sommes ? Comment nous voyons-nous dans le regard de l’autre ?

Au travers d’une résidence artistique atypique, sans apriori ni préjugé, nous mettons en place une présence sur le territoire qui se réinvente à chaque fois, pour mieux coller à la réalité locale…

photo polystirama site internet 2

Sur place, en fonction des besoins, des nécessités et des réalités locales, nous mettons en place des actions, ateliers, rencontres avec l’ambassadeur de Polystirènie, pour préparer la venue de la délégation royale de Polystirènie, ainsi qu’un évènement qui vient clôturer la résidence : le « Polystirama », pseudo- conférence de l’ambassadeur à l’intention de son altesse royale Hortensia XXI, reine de Polystirènie, destinée à présenter à cette dernière, les étonnants us et coutumes de la civilisation qu’il vient de découvrir… Une « audio-diapo-conférence », le récit amusant et décalé du séjour de l'ambassadeur, à laquelle sont bien évidemment conviés les habitants et qui est l'occasion, pour les personnes conviées de découvrir à la fois la curieuse civilisation polystirènienne mais aussi de redécouvrir leur quotidien étonamment revisité avec le regard d'un illustre hôte étranger. Une plongée dans l'absurde qui n'est pas dénuée de tendresse et où le vrai et le faux se rejoignent d'une manière troublante...

 

Le Polystirama. Equipe de création : Nicolas Madrecki, Guillaume Leclercq, Loran Casalta et Jean-Christophe Viseux. Durée de la résidence : 5 à 7 jours, avec la création à l'issue de la résidence de la conférence-spectacle, créée "in situ". Durée de la conférence-spectacle : 30 mn environ.

 

Note : Le « Polystirama » est avant tout imaginé comme une étape intermédiaire avant l’accueil du spectacle « L’ambassade ». Il est donc indissociable de la représentation de ce spectacle.

 

photo polystirama site internet 3

Photos : Christophe Kniatkowski pour les photos de la conférence spectacle (Planche 1 et 4). Les autres photos (Planche 2 et planche 3) sont issues de différentes diapoconférences créées au cours de résidences de territoire à Hellemmes, Douchy-les-Mines et Arras.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus