mon pinocchio madrecki

 Récit initiatique.

Création 2016. Durée : 1 heure. Jauge public : jusque 120 spectateurs avec gradinage.

De et avec Marie Prete.
Mise en espace et regard extérieur de Alberto Garcia Sanchez.
Regard complice, direction d’acteur : Florence Bisiaux
Création lumières : Guillaume Leclercq
Une production de la Cie La Vache bleue avec le soutien de la Ferme d’en Haut à Villeneuve d’Ascq et de la Maison Folie Moulins à Lille.
Durée : 1 heure environ
Spectacle tout public à partir de sept ans. Jauge public : Jusque 120 personnes avec grandinage.

 

Au début, Pinocchio n’est pas grand-chose.
Une bûche,un bout de bois,un bout de mauvais bois, bon à brûler…

Voilà ce qu’est Pinocchio, jusqu’à ce qu’il arrive dans les mains du menuisier Gepetto.

pinocchio 2Et le chemin sera long, avant que Pinocchio ne devienne autre chose… Il faudra que les expériences de la vie le façonnent et fassent de lui un petit garçon, révélant la part d’humanité qui ne demande qu’à s’éveiller en lui…
Bon à rien il était. Mais confronté à la dureté de la vie et aux mensonges des adultes, Pinocchio devra trouver le moyen de se faire sa place. Une aventure épique qui l’emmènera à se trouver, enfin…

Mon Pinocchio (Mio Pinocchio), c’est avant tout le Pinocchio de Marie Prete. De l’histoire originale de Carlo Collodi, parue d’abord en feuilleton pour des illustrés enfantins de la fin du XIXème siècle, Marie Prete en a fait son récit, le récit de son Pinocchio, où prédomine le point de vue du pantin de bois à la recherche de sa part d’humanité.

Car le Monde que découvre Pinocchio lorsqu’il sort pour la première fois de l’atelier de Gepetto – une fois que ce dernier lui a sculpté des pieds – est dur et cruel alors que lui est fragile, faible et en devenir.

Mais Pinocchio est un rebelle.

Et dans ce monde où on lui ment, où, quand il dit la vérité on ne le croit pas ou et ne l’écoute pas, Pinocchio apprend à mentir pour se protéger.

Et Pinocchio finira par grandir. Et par trouver sa liberté.

 

tlphoneContact Production / Diffusion : Laurence Deroost, Cie L'Ours Affable / loursaffable@gmail.com / 06 50 64 80 16

 

Photos : Nicolas Madrecki.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus